Voir tous les articles du blog
Auteur Soad ABBOUD
Publié le 31 mai 2021

Le blog

Travailler chez Adista...

[ITW] Stéphanie Bredoux, SDM

Stéphanie est Service Delivery Manager (SDM) chez Adista depuis plus de trois ans. Elle nous parle de son parcours professonniel et de sa vision de femme dans l’IT.

Quel a été ton parcours avant d’arriver chez Adista ?

Issue d’une formation universitaire, je ne me destinais pas à travailler dans le monde l’IT. J’ai commencé par hasard dans les télécoms en tant que responsable du service client puis responsable de compte (Service Delivery Manager). Et j’ai découvert une véritable appétence pour ce milieu. J’ai ensuite occupé différents postes de SDM ou de responsable de support dans la maintenance informatique, dans le digital, avant d’arriver chez Adista.

Comment as-tu eu l’idée de travailler dans cet univers à forte majorité masculine ?

Ayant intégré ce milieu par hasard, je n’avais pas forcément anticipé cet aspect, qui au final, ne m’a jamais dérangée ou mise mal à l’aise.

Est-ce que tu as ressenti des freins de la part de ton entourage, dans ton cursus universitaire, de tes collègues masculins ?

Non, jamais avec mes collègues ou ma famille, mais quelques déboires avec des DSI de la « vielle école » avec qui il a fallu faire ses preuves. Mon entourage, lui, est ravi d’avoir quelqu’un pour les aider et les renseigner !

L’univers des technologies et du numérique demeure très associé à la figure masculine. Comment l’explique-tu ?

Je dois avouer que mes interlocuteurs au sein des DSI sont en très grande majorité des hommes. Lorsqu’on dit travailler dans l’informatique, on associe ça souvent à des métiers de développeurs ou de techniciens, on n’imagine pas les autres facettes que l’on peut trouver dans l’IT. Les technologies ont évolué et les métiers aussi, mais restent peu connus auprès des femmes.

Les choses changent, les femmes ont accès à ces emplois auparavant réservés aux hommes, mais que peut-on faire pour que cela aille plus vite ?

Mieux communiquer sur les différents postes possibles qui n’impliquent pas forcément une expertise technique.  Et pourquoi ne pas organiser plus d’échanges via des forums présentiels et/ou virtuels.

Qu’est-ce qu’il est urgent, selon toi, de faire évoluer pour une plus grand égalité homme-femme ?

Arrêter la stigmatisation !  Une femme ne sera pas forcément absente au cours de sa carrière pour faire des enfants. Et mêm si c’est le cas, cela ne doit pas être un frein à son évolution professionnelle.

Candidature - Rejoignez-nous !





    Aucun fichier sélectionné


    * Champs obligatoires

    Nos adistars...